Okonomiyaki aux Saint-Jacques

Gambaï nasekutzu itachime nawa !

Ne cherchez pas, ça ne veut rien dire, ou alors c’est la plus grosse coïncidence de l’Histoire après l’élection de Hollande !
Si je fais semblant de parler japonais, c’est pour introduire cette perle culinaresque qu’est l’okonomiyaki.

Okonomiyaki

Okonomiy’a quoi ?! C’est une sorte de galette, pancake, bref, un truc chouette, le tout agrémenté de chou chinois et autres trucs sympas. Les japonais en sont dingues, comme de tout le reste d’ailleurs.

Okoomiyaki

Deux villes s’affrontent pour cette spécialité :

  • Hiroshima, avec une version dans laquelle les différents ingrédients sont placés et cuits en couche. On y trouve généralement des nouilles. C’est de la bombe atomique !
  • Osaka, avec une recette dont la plupart des ingrédients et la pâte sont mélangés et cuits ensemble. C’est celle-ci qui nous intéresse, car si c’est à San Francisco que j’ai connu l’okonomiyaki, c’est à Osaka que j’en suis tombé amoureux !
Okonomiyaki

Osaka style… mais à San Francisco !

On y trouve généralement des lamelles de poitrine de porc, mais plusieurs déclinaisons sont possibles. Faisons donc comme notre Monde : déclinons ! On va faire une version Saint-Jacques, mais pas de Compostelle.

Côté finances, c’est une recette parfaitement okonomique, surtout si vous remplacez les Saint-Jacques par des lamelles de porc.

Okonomiyaki

Osaka style… mais à Osaka !

Pour notre okonomiyaki aux Saint-jacques, la base est une sorte de pâte à crêpes, sans lait ni bière ni Nutella.
On prend donc 100g de farine, on fait un puits (pas à coup de pelle, à moins de ne pas avoir l’eau courante chez soi) et on y verse un mélange de 10cl d’eau et d’une cuillère à café de sucre en poudre. On mélange au fouet. On ajoute un œuf, et on remélange au refouet. On ajoute du chou chinois finement émincé et on mélange une dernière fois.

Okonomiyaki

Hiroshima style… mais à Tokyo !

On verse un filet d’huile d’olive dans une poêle et on fait dorer les Saint-Jacques. On verse la pâte sur le tout, mais surtout dans la poêle et on laisse cuire quelques minutes. On retourne alors l’ensemble. Là, deux techniques s’affrontent. Il y a d’abord celle dite « à la wanagain » qui consiste à se retrouver avec une fresque alimentaire qui dégouline lamentablement du plafond et il y a la méthode des deux poêles, moins classe, mais plus efficace !

Okonomiyaki

Osaka style… mais chez moi !

On continue la cuisson, on débarrasse sur un plat, une assiette, ou les sièges avants de votre caisse si ça vous chante, on ajoute de la sauce spéciale okonomiyaki, que vous n’avez pas chez vous, de la mayonnaise, que vous avez peut-être chez vous, et on parsème de flocons de bonite. Ne cherchez pas, vous n’en avez pas non plus ! Idem pour l’algue séchée.
Sous l’effet de la chaleur, les flocons de bonite vont se tortiller, c’est tout à fait normal, vous n’êtes pas forcément sous LSD !

Pour remplacer la sauce, il est possible d’essayer un mélange de ketchup, de sauce soja, de concentré de tomates, de vinaigre et de sucre liquide. C’est vous qui voyez, je ne sais pas s’il y en a qui ont essayé…

Sauces pour okonomiyaki

Sauces pour tonkatsu et okonomiyaki, quasiment les mêmes

Flocons de bonite

Flocons de bonite

On kiffe bien chaud devant un anime des studios Ghibli, ça devient alors un okonomiyazaki !

Okonomiyaki


Retrouvez ci-dessous la fiche imprimable de cette recette.

 

Okonomiyaki
Okonomiyaki aux Saint-Jacques (version Osaka)
Imprimer la recette
www.rienafood.com
Portions
2 à 3 personnes
Portions
2 à 3 personnes
Okonomiyaki
Okonomiyaki aux Saint-Jacques (version Osaka)
Imprimer la recette
www.rienafood.com
Portions
2 à 3 personnes
Portions
2 à 3 personnes
Ingrédients
Base
  • 100 g farine
  • 10 cl eau
  • 1 càs sucre en poudre
  • 1 oeuf
  • chou chinois finement émincé
Garniture
  • 1 filet huile d'olive
  • coquilles Saint-Jacques
Dressage
  • sauce spéciale okonomiyaki
  • mayonnaise (facultatif)
  • flocons de bonite (facultatif)
  • algue séchée (facultatif)
Instructions
Base
  1. Disposer 100g de farine dans un récipient et faire un puits
  2. Mélanger 10cl d’eau et une cuillère à café de sucre en poudre et verser dans le puits
  3. Mélanger au fouet, ajouter l'œuf, et mélanger à nouveau, toujours au fouet
  4. Ajouter le chou chinois finement émincé et mélanger une dernière fois
Garniture
  1. Ajouter un filet d’huile d'olive dans une poêle et y faire dorer les Saint-Jacques
  2. Verser la pâte sur les Saint-Jacques et laisser cuire quelques minutes
  3. Retourner l’ensemble et continuer la cuisson
Dressage
  1. Débarrasser sur un plat
  2. Ajouter la sauce, la mayonnaise, les flocons de bonite et l'algue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *