Fish and chips

Aujourd’hui on va se faire une recette de poisson pané.
En fait elle n’existe pas, vu qu’il est pas né !
Voilà, c’est le poisson d’avril le plus pourri de 2015, merci au revoir !

Z’êtes encore là ?
Non mais faut y aller hein…
Non ?

Bon ok, alors même si le poisson pané n’est pas né, on ne va pas se pavaner, on va se faire un met mais pas pané, et surtout pas du panais, ce serait un navet !.

Ceux qui jouent au poker connaissent les fish qui ne voient jamais les chips, du coup on va se faire des fish and chips.

Fish and Chips

Pour ça il nous faut un filet de cabillaud qu’on détaille en tronçons si nécessaire, on parle alors de cas de billot. On peut aussi utiliser du haddock, car ad hoc, voire du lieu ou du merlu au lieu du lieu, mais je n’ai plus de jeux de mots marins, ni marrants.
Il nous faut aussi des pommes de terre. Choisissez-les d’une de ces nouvelles variétés pour neuneus de type « frites, salade, vapeur ». Oui, le niveau intellectuel de notre pays est définitivement sous le niveau de la mer, normal, vu le niveau des mères… Sinon, la Bintje est parfaite !

Si vous avez une friteuse, vous êtes gros ! Pardon, je m’égare. Donc, si vous avez une friteuse, réglez-la sur 140°C. Si vous n’avez pas de friteuse, vous êtes peut-être gros quand même, on s’en fout ! Prenez une sauteuse, un faitout, une casserole, mais pas la fuite, c’est pas fini ! Bref, un truc dans lequel on va frire. Si vous avez une sonde, à moins qu’elle ne vous ait été prescrite sur ordonnance, réglez-la sur 140°C.

Le top, c’est la graisse de bœuf, mais je vous pardonne si vous utilisez de l’huile, tant qu’elle n’est pas de vidange.

On coupe les pommes de terre en frites, on les rince et on les essuie bien. Quand l’huile (ou la graisse de bœuf, pour ceux qui savent) est à température, on plonge les frites pendant 5 minutes environ. Elles ne doivent pas colorer, il s’agit de la première cuisson. On les retire, on les égoutte bien et on réserve.

On trempouille le poisson dans la farine, il doit être bien enveloppé.

Pour 1 filet, on mélange 40g de farine, 50ml de bière, une bonne pincée de bicarbonate de soude, du sel et du poivre. On fouette énergiquement. Quand il n’y a plus de grumeaux ou qu’on ne sent plus son épaule, on ajoute l’ingrédient ultime : une bonne cuillère de vinaigre, de malt de préférence.

On sort le filet de la farine et on le noie sauvagement dans le mélange en pensant aux calories qu’on va se prendre dans la gueule, mais surtout dans le bide et dans le cul !

On règle la friteuse ou la sonde sur 170°C. On plonge les filets, un par un, pendant 5 à 10 minutes environ, jusqu’à ce qu’ils aient une jolie couleur dorée et on les réserve au chaud sur une grille.

Dernier réglage, cette fois c’est 180°C. On plonge les frites et on surveille, on les retire dés qu’elles sont bien dorées et on les sale.

Ca y est, on peut se péter le bide !

PS : Rendez-vous le 1er avril 2016 pour la recette du Kouign-amann sans beurre !


Retrouvez ci-dessous la fiche imprimable de cette recette.
Fish and chips
Imprimer la recette
www.rienafood.com
Fish and chips
Imprimer la recette
www.rienafood.com
Ingrédients
  • 1 filet cabillaud, haddock, merlu, ...
  • 2 pommes de terre à chair ferme
  • 40 g farine + un peu pour enrober le poisson
  • 50 ml bière
  • 1 càs vinaigre de malt
  • 1 pincée bicarbonate de soude
  • huile pour la friture
  • sel, poivre
Instructions
  1. Faire chauffer l'huile à 140°C
  2. Couper les pommes de terre en frites, les rincer, les essuyer et les plonger dans l'huile pendant 5 minutes environ. Elles ne doivent pas colorer.
  3. Les retirer, les égoutter et réserver
  4. Augmenter le thermostat de la friteuse ou la sonde à 170°C
  5. Mélanger la farine, la bière et le bicarbonate de soude. Saler, poivrer et ajouter le vinaigre de malt
  6. Passer le filet de poisson dans la farine, afin qu'il soit bien enveloppé, et le tremper dans le mélange. Le frire 5 à 10 minutes, jusqu'à ce qu'il soit bien doré.
  7. Le retirer et le réserver eu chaud sur une grille
  8. Augmenter la température de l'huile à 180°C et y plonger les frites jusqu'à l'obtention d'un joli doré. Les retirer et les saler immédiatement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *